VELOUTE BIO AUX TIGES DE BROCOLIS ET AU VERT DE POIREAUX

/ mercredi, février 21, 2018
recette bio anti gaspillage

Rien n'égale un bon bol de soupe bien chaude que l'on prend le temps de préparer soi-même avec des ingrédients de saison, nutritifs, sains et savoureux. En période d'hiver, la soupe est le symbole par excellence du repas réconfortant et de la simplicité. 

Je vous propose donc de réaliser un délicieux velouté totalement végétal en utilisant vos restes de légumes bio, vous savez, ceux qui finissent souvent au compost ! Dans cette recette zéro déchet (ou presque), il est plus précisément question de recycler vos tiges et pieds de brocolis, ainsi que le vert des poireaux. Et pendant que nous y sommes, nous allons en profiter pour ajouter quelques pommes de terre qui vont commencer à germer et devenir immangeables.

recette de soupe au brocoli et au poireau

La lutte contre le gaspillage alimentaire est devenue une nécessité écologique. Il faut dire que la sur-abondance et le faible coût de la nourriture industrielle ont induits une perte de la notion de valeur des aliments.

Aujourd'hui, je me souviens que ma maman ne jetait pas le vert des poireaux, elle l'utilisait dans certains plats. Mais lorsque je me suis mise à cuisiner, j'ai suivi les recettes qui préconisaient d'utiliser uniquement le blanc. Sans me poser de questions, je jetais le vert. J'avais totalement oublié que je pouvais le cuisiner dans des soupes, par exemple. Il faut dire qu'il n'y a encore pas si longtemps, personne ne s'intéressait à la question du gaspillage et les mauvaises habitudes étaient légion, jusqu'à ce que les mouvements écologistes profitent de la généralisation d'internet et des réseaux sociaux pour nous alerter sur ce fléau occidental.

Mais, c'est surtout lorsque j'ai commencé à manger bio et à cultiver mon potager que j'ai pris conscience du prix des aliments et du travail que ça représente de les produire. Tant que ce sont les autres qui le font à notre place et que leurs conditions de travail nous sont inconnues, on ne se rend compte ni de la valeur de la nourriture, ni de celle de leur travail.

recette zéro déchet pour utiliser les restes de cuisine

Tout ça pour vous dire que, maintenant, je réfléchis avant de me débarrasser des restes d'aliments et je cherche des manières de les valoriser. Quand ce n'est vraiment pas possible, je les ajoute bien sûr au compost. Mais, en se creusant un peu la tête, on peut arriver à recycler des tas de restes alimentaires considérés comme des déchets et on découvre qu'on peut en faire de délicieuses recettes.

Lorsque vous utilisez des blancs de poireaux ne jetez plus les parties vertes, congelez-les pour un usage ultérieur, ils sont tout à fait comestibles. Vous pouvez faire de même avec les tiges et pieds de brocolis, qu'il est toutefois préférable d'éplucher avant, pour retirer les parties fibreuses.

Je vous avais déjà proposés une façon d'exploiter vos tiges de brocolis dans la recette des muffins bio au quinoa et aux tiges de brocolis. Je récidive donc dans la valorisation des déchets de cuisine avec ce potage bio bien crémeux et sain aux tiges de brocolis et au vert de poireaux.

Dans cette recette, j'ai fait frire du vert de poireau détaillé en fines lanières pour en ajouter sur le potage, c'est délicieux, ça croustille un peu et ça change des croutons !


Vous avez des idées pour recyclez vos restes de cuisine ? 
Partagez-les dans les commentaires !


Velouté aux tiges de brocolis et au vert de poireaux


Ingrédients

Pour le velouté

  • 2 échalotes
  • 1 gousse d'ail
  • 450 g de pommes de terre coupées en cubes
  • 600 g de tiges et de pieds de brocolis
  • 200 g de vert de poireaux
  • 1 litre d'eau ou de bouillon de légumes
  • sel gris, poivre du moulin
  • de l'huile d'olive pour la cuisson
  • 100 ml de crème d'amande
  • de la noix de muscade


Pour les lanières de poireaux frits

  • trois à quatre verts de poireaux
  • de l'huile d'olive


Matériel

  • un grand faitout
  • une petite poêle

Instructions

Pour le velouté

Epluchez les échalotes puis émincez-les finement.
Epluchez et pilez l'ail.
Faites chauffez un filet d'huile d'olive dans le faitout et jetez-y les échalotes et l'ail.
Faites-les revenir jusqu'à ce que les échalotes blondissent.
Ajoutez les cubes de pommes de terre, mélangez-les et faites-les revenir 1 à 2 minutes.
Ajoutez les tiges et les pieds de brocolis ainsi que le vert des poireaux coupés en morceaux.
Mélangez-bien l'ensemble et versez l'eau ou le bouillon.
Laissez cuire les légumes pendant 25 à 30 minutes.
Mixez le velouté jusqu'à ce qu'il devienne bien lisse (les tiges et les pieds de brocolis restent un peu fermes même après cuisson, il faut insister sur le mixage).
Ajoutez la crème d'amande, le sel, le poivre et la noix de muscade râpée.
Rectifiez l'assaisonnement si besoin.
Si le velouté vous semble trop épais, vous pouvez ajouter un peu d'eau.

Pour les lanières de poireaux frits


Détaillez les verts de poireaux en très fines lanières.
Faites chauffer une quantité généreuse d'huile d'olive dans la poêle.
Jetez-y les verts de poireaux et faites-les frire jusqu'à ce qu'ils deviennent légèrement bruns.
Ne poursuivez pas la cuisson trop longtemps au risque de les brûler.
Egouttez-les pour retirer l'excès d'huile et parsemez-en le dessus du velouté.



recette bio anti gaspillage

Rien n'égale un bon bol de soupe bien chaude que l'on prend le temps de préparer soi-même avec des ingrédients de saison, nutritifs, sains et savoureux. En période d'hiver, la soupe est le symbole par excellence du repas réconfortant et de la simplicité. 

Je vous propose donc de réaliser un délicieux velouté totalement végétal en utilisant vos restes de légumes bio, vous savez, ceux qui finissent souvent au compost ! Dans cette recette zéro déchet (ou presque), il est plus précisément question de recycler vos tiges et pieds de brocolis, ainsi que le vert des poireaux. Et pendant que nous y sommes, nous allons en profiter pour ajouter quelques pommes de terre qui vont commencer à germer et devenir immangeables.

recette de soupe au brocoli et au poireau

La lutte contre le gaspillage alimentaire est devenue une nécessité écologique. Il faut dire que la sur-abondance et le faible coût de la nourriture industrielle ont induits une perte de la notion de valeur des aliments.

Aujourd'hui, je me souviens que ma maman ne jetait pas le vert des poireaux, elle l'utilisait dans certains plats. Mais lorsque je me suis mise à cuisiner, j'ai suivi les recettes qui préconisaient d'utiliser uniquement le blanc. Sans me poser de questions, je jetais le vert. J'avais totalement oublié que je pouvais le cuisiner dans des soupes, par exemple. Il faut dire qu'il n'y a encore pas si longtemps, personne ne s'intéressait à la question du gaspillage et les mauvaises habitudes étaient légion, jusqu'à ce que les mouvements écologistes profitent de la généralisation d'internet et des réseaux sociaux pour nous alerter sur ce fléau occidental.

Mais, c'est surtout lorsque j'ai commencé à manger bio et à cultiver mon potager que j'ai pris conscience du prix des aliments et du travail que ça représente de les produire. Tant que ce sont les autres qui le font à notre place et que leurs conditions de travail nous sont inconnues, on ne se rend compte ni de la valeur de la nourriture, ni de celle de leur travail.

recette zéro déchet pour utiliser les restes de cuisine

Tout ça pour vous dire que, maintenant, je réfléchis avant de me débarrasser des restes d'aliments et je cherche des manières de les valoriser. Quand ce n'est vraiment pas possible, je les ajoute bien sûr au compost. Mais, en se creusant un peu la tête, on peut arriver à recycler des tas de restes alimentaires considérés comme des déchets et on découvre qu'on peut en faire de délicieuses recettes.

Lorsque vous utilisez des blancs de poireaux ne jetez plus les parties vertes, congelez-les pour un usage ultérieur, ils sont tout à fait comestibles. Vous pouvez faire de même avec les tiges et pieds de brocolis, qu'il est toutefois préférable d'éplucher avant, pour retirer les parties fibreuses.

Je vous avais déjà proposés une façon d'exploiter vos tiges de brocolis dans la recette des muffins bio au quinoa et aux tiges de brocolis. Je récidive donc dans la valorisation des déchets de cuisine avec ce potage bio bien crémeux et sain aux tiges de brocolis et au vert de poireaux.

Dans cette recette, j'ai fait frire du vert de poireau détaillé en fines lanières pour en ajouter sur le potage, c'est délicieux, ça croustille un peu et ça change des croutons !


Vous avez des idées pour recyclez vos restes de cuisine ? 
Partagez-les dans les commentaires !


Velouté aux tiges de brocolis et au vert de poireaux


Ingrédients

Pour le velouté

  • 2 échalotes
  • 1 gousse d'ail
  • 450 g de pommes de terre coupées en cubes
  • 600 g de tiges et de pieds de brocolis
  • 200 g de vert de poireaux
  • 1 litre d'eau ou de bouillon de légumes
  • sel gris, poivre du moulin
  • de l'huile d'olive pour la cuisson
  • 100 ml de crème d'amande
  • de la noix de muscade


Pour les lanières de poireaux frits

  • trois à quatre verts de poireaux
  • de l'huile d'olive


Matériel

  • un grand faitout
  • une petite poêle

Instructions

Pour le velouté

Epluchez les échalotes puis émincez-les finement.
Epluchez et pilez l'ail.
Faites chauffez un filet d'huile d'olive dans le faitout et jetez-y les échalotes et l'ail.
Faites-les revenir jusqu'à ce que les échalotes blondissent.
Ajoutez les cubes de pommes de terre, mélangez-les et faites-les revenir 1 à 2 minutes.
Ajoutez les tiges et les pieds de brocolis ainsi que le vert des poireaux coupés en morceaux.
Mélangez-bien l'ensemble et versez l'eau ou le bouillon.
Laissez cuire les légumes pendant 25 à 30 minutes.
Mixez le velouté jusqu'à ce qu'il devienne bien lisse (les tiges et les pieds de brocolis restent un peu fermes même après cuisson, il faut insister sur le mixage).
Ajoutez la crème d'amande, le sel, le poivre et la noix de muscade râpée.
Rectifiez l'assaisonnement si besoin.
Si le velouté vous semble trop épais, vous pouvez ajouter un peu d'eau.

Pour les lanières de poireaux frits


Détaillez les verts de poireaux en très fines lanières.
Faites chauffer une quantité généreuse d'huile d'olive dans la poêle.
Jetez-y les verts de poireaux et faites-les frire jusqu'à ce qu'ils deviennent légèrement bruns.
Ne poursuivez pas la cuisson trop longtemps au risque de les brûler.
Egouttez-les pour retirer l'excès d'huile et parsemez-en le dessus du velouté.



Lire la suite
recette de crème pour le corps bio faite maison

Pour chouchouter la peau et l'envelopper dans un voile de douceur en période hivernale, rien de mieux qu'un soin naturel, 100 % bio et fait maison. Je vous propose cette recette de beurre corporel que j'ai réalisée dernièrement, sa fragrance est aussi addictive que celle d'un dessert au chocolat blanc.

L'état de notre peau dépend de beaucoup de facteurs comme les hormones, l'alimentation, le stress, l'environnement, le style de vie et, bien sûr, les conditions climatiques. Son aspect peut donc varier en permanence, que ce soit au cours d'une même journée ou tout au long de notre vie.

L'hiver, notre peau peut devenir sèche et sensible à cause du froid, ou des douches un peu plus chaudes que nous avons tendance à prendre. Elles dissolvent le film hydrolipidique qui protège notre peau. Il est parfois nécessaire de restaurer ce film protecteur avec des soins adaptés. Mais, un simple lait corporel ne suffit pas toujours. Avec cette recette de beurre corporel bio fait maison, la peau va retrouver souplesse, douceur et confort, en plus d'être agréablement parfumée de manière naturelle.

Ce beurre corporel est très polyvalent, c'est un vrai produit green puisqu'à lui seul il en remplace une multitude d'autres. Il peut servir de démaquillant, de crème pour le change des bébés, de crème pour les pieds, les mains, de baume à lèvres et même pour les soins du visage. Il ne laisse pas la peau huileuse et brillante. C'est un produit de base à avoir dans une salle de bain écolo.

recette de soin corporel bio pour peau sèche avec du beurre de cacao

Vous connaissez maintenant ma passion pour les cosmétiques faits maison. Mais ce que j'aime par dessus tout, c'est travailler avec des ingrédients alimentaires que l'on trouve dans les boutiques bio, car leur qualité dépasse de loin ce que l'on peut trouver ailleurs.

Dans cette recette, j'ai utilisé du beurre de cacao bio pour la pâtisserie. Celles et ceux qui utilisent cet ingrédient dans leurs recettes de cuisine connaissent sa délicieuse odeur de chocolat blanc. L'huile de coco bio et l'huile d'olive de ma recette sont également à usage alimentaire. Au départ, j'avais l'intention d'ajouter une fragrance sous forme de résine, mais ce beurre corporel sent tellement bon de manière naturelle qu'il aurait été dommage d'altérer sa délicieuse odeur gourmande, je l'ai donc laissé tel quel.

recette de cosmétique bio fait maison

Ce beurre corporel bio fait maison n'est pas dur, il se prélève facilement avec les doigts, fond littéralement sur la peau et s'étale sans peine. J'ai quand même fait trois essais avant d'arriver à la consistance qui me convienne. Après massage, il laisse un film protecteur qui ne graisse pas les vêtements. Vous pouvez customiser ce baume corporel en utilisant d'autres huiles végétales que celles que j'ai utilisées. Par contre, sa texture peut être différente en fonction des huiles utilisées.

Etant donné qu'il ne contient pas de phase aqueuse susceptible de faire l'objet d'une contamination bactérienne, je n'y ai pas ajouté de vitamine E (conservateur). La quantité de beurre corporel bio de cette recette est prévue pour qu'il soit utilisé sur une période courte et éviter le rancissement des huiles.

Beurre corporel bio au beurre de cacao, huile de coco et jojoba


Préparation : 15 minutes (hors temps de refroidissement)   Cuisson : N/A   Quantité : 1 pot de 250 ml

 

Ingrédients

  • 80 g de beurre de cacao bio en pastilles à usage alimentaire
  • 50 g d'huile de coco bio à usage alimentaire
  • 90 g d'huile de jojoba bio (ou une autre huile végétale au choix)
  • 20 g d'huile d'olive bio vierge pressée à froid alimentaire
  • 10 g d'arrow-root bio

Matériel

  • un grand bol
  • une petite casserole
  • un fouet électrique à main
  • un pot en verre à fermeture hermétique

 

Instructions


Placez le beurre de cacao et l'huile de coco dans le bol et faites-les fondre au bain-marie en les mélangeant doucement au fouet.
Hors du feu, ajoutez les huiles végétales puis l'arrow-root.
Mélangez la préparation au fouet et laissez-la tiédir.
Placez le bol au congélateur jusqu'à ce que le beurre devienne opaque et solide (surveillez la prise pour qu'il ne devienne pas trop dur).
Sortez le bol du congélateur et fouettez la préparation avec le fouet électrique à vitesse moyenne (sinon vous aurez des projections) pour former un beurre dense et lisse.
Placez le beurre dans le pot en le tassant et conservez-le dans un endroit où la température n'est pas trop élevée (aux alentours de 19°), je conserve le mien dans la salle de bain.

 

Utilisation

Prélevez une noisette de beurre corporel, faites-la fondre entre vos mains et appliquer après la douche sur une peau séchée. Faites pénétrer par massages doux et circulaires.

adresses de gvendeurs de graines bio

Chères jardinières et jardiniers, je viens vous sortir de votre léthargie hivernale. Le temps des semis approche et c'est le moment de penser aux achats de graines. Cette année, j'ai enfin l'occasion de partager avec vous mes adresses de grainetiers bio.

Que vous possédiez un immense potager ou juste un balcon, il est toujours préférable de choisir des graines bio pour les cultures. Je ne vais pas vous ennuyer avec un article technique sur la biologie des graines, mais juste faire un bref rappel sur les avantages de choisir des graines bio. Je fais bien sûr référence à celles destinées aux particuliers et non pas au maraichage.

Pourquoi acheter des graines bio ?


- Parce que les plantes dont elles sont issues n'ont pas été traitées aux pesticides et n'ont pas été nourries aux intrants chimiques (engrais). Seuls des produits autorisés en culture bio ont été utilisés. Les graines bio font l'objet d'une certification de la part de l'organisme indépendant ECOCERT.

- Bien évidemment, pas d'OGM dans les graines bio, c'est tout simplement interdit par le cahier des charges.

- Les graines bio ne subissent aucun traitement après récolte pour améliorer leur conservation (exemple : l'irradiation).

- C'est chez les grainetiers bio que l'on trouve le plus de variétés anciennes adaptées à différents types de climat, donc plus rustiques.

- Certains d'entre eux proposent des variétés qui sortent des standards que l'on trouve habituellement. Ca permet de faire des découvertes et d'éviter de cultiver toujours les mêmes légumes d'année en année.

- Parfois, on trouve des graines bio et F1 (hybride F1). L'hybridation est une technique de croisement en vue d'obtenir ou de garder certaines caractéristiques chez une plante, comme la couleur, la forme, le goût, le rendement ou la résistance à certaines maladies, etc.... Par exemple, c'est l'hybridation qui permet d'obtenir des tomates identiques d'une année sur l'autre.

Les plantes hybrides F1 sont réputées stériles. Ce n'est pas tout à fait juste. En réalité, elles peuvent être fécondées, mais la plante issue d'un hybride F1 va dégénérer dès la deuxième génération. Ce qui fait que les caractéristiques de la plante vont totalement disparaitre. Elle peut ne pas produire de fruits du tout, ou produire des fruits qui ne seront pas utilisables pour la consommation, donc inutiles. C'est pour cette raison que l'on dit que la plante n'est pas reproductible.

L'achat de graines bio et F1 est un choix personnel. En ce qui me concerne, je n'en sème jamais, je préfère les graines reproductibles, l'avantage des ces graines étant que les plants vont devenir résilients de génération en génération. Ils s'adapteront mieux au climat et aux maladies et nécessiteront moins d'interventions humaines. Les graines reproductibles permettent également d'atteindre une certaine forme d'indépendance alimentaire.

où trouver des graines bio pour le potager


Adresses de grainetiers bio en ligne


D'aussi loin que je me souvienne, je crois que je n'ai jamais acheté autre chose que des graines bio. J'ai toujours privilégié des petits producteurs locaux indépendants. Mais, il m'arrive d'acheter occasionnellement des graines chez des fournisseurs étrangers, lorsqu'ils proposent des variétés bio originales, introuvables en France. Voici une liste non exhaustive des principaux grainetiers bio français (ainsi qu'un belge), avec les liens vers leurs sites web respectifs.

Le biau Germe


C'est le premier semencier bio chez qui je me suis fournie, je lui suis fidèle depuis de nombreuses années. Le Biau Germe est un groupement de paysans et de paysannes situé dans le Lot et Garonne. J'ai toujours eu une très bonne qualité germinative avec leurs graines et une de leurs particularités, c'est que les paquets de graines sont conçus pour le jardinage familial. Autrement dit, le grammage est adapté pour semer tout le paquet avant la date limite de semis préconisée et éviter le gaspillage, ce qui n'est pas toujours le cas avec d'autres semenciers bio.

On ne trouve pas leurs graines en magasin bio, il faut donc les acheter en ligne. Les délais d'envois sont rapides. Le Biau Germe propose un catalogue papier et je trouve son site web très bien conçu avec des conseils de culture.

le biaugerme.com

Kokopelli


On ne présente plus la célèbre association militante de préservation des semences biologiques non F1 et non OGM, crée en 1999 par Dominique et Sofy Gillet, aujourd'hui présidée par leur fils Ananda. Son catalogue fourmille de plus de 2000 variétés de semences, de quoi rendre dingue tout passionné de jardin.

Kokopelli propose des semences libres de droits et reproductibles, produites la plupart du temps par les adhérents de l'association.

Bien que je connaisse l'association depuis des années, c'est la première fois que je commande des graines chez Kokopelli. Cette année sera donc l'occasion de tester leurs graines. Le grammage des paquets est également adapté au jardinage familial et les délais de livraison très corrects. Vous trouverez parfois certaines de leurs graines dans les magasins bio militants.

kokopelli-semences.fr

Germinance


Producteur indépendant de semences potagères et biodynamiques depuis une vingtaine d'années en Anjou (Maine et Loire), ils fournissent certains magasins bio. L'entreprise propose un catalogue papier une fois par an sur demande et possède bien sûr une boutique en ligne.

Au cours des dernières années, il m'est arrivé d'acheter des graines chez Germinance. Leur taux de germination est très correct. Le seul reproche que j'aurais à leur faire concerne le grammage de certains paquets que je trouve trop conséquent pour un jardin familial de taille moyenne (c'est mon opinion personnelle). Je me suis retrouvée à plusieurs reprises avec des graines qui n'ont pas germé parce que trop vieilles, mon jardin n'étant pas assez grand pour tout semer avant la date limite de semis préconisée (même sur plusieurs années).

germinance.com

Le semence bio


Un semencier bio qui vend les classiques du jardinage, ceux qui cherchent des variétés originales à cultiver seront peut-être un peu frustrés. Je n'y ai jamais acheté de graines, donc je ne peux pas faire de retour sur ce grainetier. Ils possèdent également un site dédié aux maraichers.

La Ferme de Sainte Marthe


Vendeur de graines, mais aussi de bulbes et de plants dans le Maine et Loire. Du bio, des variétés anciennes et un bon choix de graines. On trouve parfois certaines de leurs semences dans les jardineries conventionnelles.

fermedesaintemarthe.com

Semailles


Un artisan semencier belge qui vend des graines et des plants bio ainsi que des variétés régionales, adaptées au climat belge. Ce site peut intéresser les jardiniers du nord de la France, dont le climat est semblable.

semailles.com

Graines del Païs


Entreprise artisanale de semences potagères, aromatiques et florales bio, située dans l'Aude (sud de la France). Ils sont certifiés Nature et Progrès. Ce sont eux, entre autres, qui ont crée l'association "croqueurs de carottes", un réseau de semences paysannes dont font également partie le Biau Germe, Germinance, Semailles et Jardin'enVie (dont je parle plus bas dans l'article).

grainesdelpais.com

Comptoir des graines


Un semencier situé dans le nord de la France qui propose une gamme de graines non traitées, dont une partie en version bio.

comptoir-des-graines.fr

Jardin'enVie


Artisan semencier situé à Bourg-Lès-Valence (Drôme). Pour le moment, les commandes ne sont possibles qu'au format papier, mais un site web est attendu en 2018. Ils sont membres de l'association les "croqueurs de carottes".

jardinenvie.com

Magellan


Spécialistes en graines et plants bio, outils de jardin, livres, engrais et équipements du jardinier, c'est un de mes premiers fournisseurs pour le jardin bio. Leur magasin est situé à Cisoing (Nord de la France). Vous pouvez bien sûr commander en ligne.

magellan-bio.fr

adresses de grainetiers bio en ligne

Tant que j'y suis, j'en profite pour vous donner l'adresse d'un fournisseur de plants biologiques en ligne.

Arom'antiques


Spécialiste de la plante aromatique médiévale, ils produisent aussi des plantes aromatiques bio, des légumes anciens en godets et en pots.
plantesaromatiques.com

A vous de faire votre choix parmi tous ces fournisseurs de semences et de plants bio et de vous faire votre propre opinion sur la qualité de leurs produits. Bon semis et bon jardinage !



recette de gâteau sans gluten

Les recettes de pâtisseries les plus simples sont souvent les meilleures. Si vous avez envie de déguster un délicieux gâteau bio fait maison, mais que vous ne voulez pas rester des heures devant vos fourneaux, cette recette facile aux ingrédients accessibles devrait vous plaire. Ce cake sans gluten et sans laitage est ultra moelleux, sucré juste ce qu'il faut et très digeste. Je l'ai parfumé au citron, un de mes arômes favori en pâtisserie.

J'ai réalisé ce cake avec mon mix de farines bio sans gluten fait maison et je le trouve plutôt réussi. C'est une pâtisserie basique, avec des ingrédients sobres mais de qualité, ce qui fait toute la différence. Si vous chercher une recette saine, simple et sans prise de tête pour le goûter des enfants ou des ados, c'est exactement celle qu'il vous faut.

recette de gâteau sans gluten et sans lait

Cela-dit, tous les gourmands apprécieront ce délicieux gâteau, seul ou accompagné d'un thé fumant comme le rooibos ou d'un café. Mais je vous préviens, il a tendance à disparaitre à toute vitesse et il n'y a aucunement besoin d'être intolérant au gluten ou au lactose pour l'aimer !


Cake bio au citron sans gluten et sans lactose




Préparation : 15 minutes    Cuisson : 50 minutes   Portions : 1 cake de 25 cm environ

 

Ingrédients

  • 300 g de mix sans gluten fait maison
  • 2 cuillères à café de levure à gâteaux sans gluten
  • 1 pincée de sel gris
  • 180 g de sucre complet
  • 1/2 cuillère à café de vanille Bourbon en poudre
  • 150 ml d'huile de tournesol désodorisée
  • 5 oeufs
  • 70 ml de boisson à l'amande (ou un autre substitut végétal sans gluten)
  • le zeste d'un citron
  • le jus d'1/2 citron
  • un peu de sucre glace sans gluten (vous pouvez faire le votre facilement en suivant ma recette de sucre glace)

 

Matériel

  • un robot pâtissier ou un grand saladier
  • un moule à cake d'environ 25 à 30 cm de longueur
  • un pinceau à pâtisserie

Instructions

Préchauffez le four à 180°C.
Versez le mix dans le bol du robot ou le saladier.
Ajoutez la levure à gâteaux, le sel, la vanille et le sucre et commencez à mélanger les ingrédients secs.
Ajoutez les oeufs un à un puis versez l'huile de tournesol et la boisson végétale ainsi que le zeste et le jus de citron.
Continuez à mélanger jusqu'à obtention d'une pâte bien lisse.
A l'aide du pinceau, huilez le moule à cake et versez la pâte dedans.
Enfournez et laissez cuire 50 minutes.
Vérifiez la cuisson avec une brochette en bois ou en métal.
Sortez le gâteau du four et laissez-le refroidir avant de le démouler sur une grille.
Vous pouvez décorer le gâteau avec du sucre glace avant de le servir, si vous le désirez.



mélange de farines sans gluten fait maison

Il n'est pas nécessaire d'être allergique au gluten pour préparer, de temps en temps, des pâtisseries avec des farines qui ne contiennent pas ces macromolécules, qui sont en fait un ensemble de protéines. Les pâtisseries sans gluten sont légères et digestes, ce qui est profitable à chacun d'entre nous. J'ai donc choisi d'expérimenter le domaine de la pâtisserie sans gluten pour découvrir un nouveau type de cuisine et de nouvelles textures.

Il y a deux avantages à préparer un mélange de farines bio sans gluten fait maison. Le premier, c'est qu'on peut choisir d'y intégrer des ingrédients à prix raisonnable, car je trouve certaines farines bio sans gluten tout de même assez chères. Le second, c'est qu'un mix de farines bio sans gluten préparé d'avance représente un gain de temps non négligeable.

comment faire un mélange de farines sans gluten

Je vous propose donc cette recette de mix qui a fait ses preuves dans plusieurs des recettes de pâtisseries que j'ai réalisées. Les farines sans gluten se comportent de façon différente en fonction des ingrédients des recettes. Je vous invite à expérimentez ce mix dans les vôtres, comme je le fais de mon côté.

mix de farines bio sans gluten

On trouve différentes recettes de mélanges de farines sans gluten faits maison avec des ingrédients qui, la plupart du temps, se valent. Celui-ci est constitué de farines à prix abordables et facilement trouvables en magasin bio, dont certaines sont même vendues en vrac. Quant à la gomme de guar, elle pallie à l'absence d'amidon. Mais attention, même si il y en a peu dans ce mix, certaines personnes peuvent ne pas la digérer.

J'ajoute quand même que, lorsque l'on est pas allergique au gluten, il est déconseillé de le supprimer totalement de son alimentation afin de ne pas se priver des apports nutritionnels des céréales complètes.

La quantité totale de la recette de ce mix de farines bio sans gluten est évaluée pour une à deux pâtisseries. Vous pouvez, bien entendu, doubler ou tripler les quantités si vous réalisez beaucoup de pâtisseries sans gluten.

Mix de farines bio sans gluten fait maison pour la pâtisserie


Ingrédients

  • 50 g de farine de riz blanc
  • 40 g d'arrow-root
  • 90 g de fécule de pomme de terre
  • 240 g de farine de riz complet
  • 1 ½ cuillères à café de gomme de guar (pour donner souplesse et élasticité à la pâte)

Matériel

  • un saladier
  • un bocal en verre à fermeture hermétique

Instructions

Versez tous les ingrédients dans le saladier et mélangez-les bien.
Versez le mix dans le bocal et conservez-le dans un endroit sec à l'abri de la lumière.



Référence concernant la gomme de guar :
additifs-alimentaires.net

Prochainement sur ce blog, une recette réalisée avec ce mélange de farines sans gluten ! 



DIY pots de semis écologiques en papier kraft

Les jardiniers écolos qui réalisent leurs propres plants à partir de semis et veulent éviter le plastique peuvent acheter des pots en matière biodégradable. Mais, il faut en racheter tous les ans et ils ne sont pas vraiment économiques. Si on ne veut pas être captif d'un tel système, on peut le contourner en faisant ses pots de semis soi-même.

Certaines personnes font leurs pots de semis ou de rempotage avec du papier journal pensant que c'est écologique car le journal est biodégradable une fois enterré. De plus, elles pensent faire du recyclage et il faut dire que c'est une bonne intention. Sauf que les termes biodégradable et recyclage ne sont pas forcément synonymes d'écolo. Car malheureusement, la majorité des journaux sont imprimés avec des encres contenant des produits toxiques, en particulier des métaux lourds comme le chrome, le mercure ou encore le plomb.

On pourrait penser qu'en Googlant un peu, on peut obtenir des renseignements sur les maisons d'édition qui utilisent des encres végétales, ou tout du moins non toxiques. Et bien non. Et même certains journaux écolos ne sont pas en mesure de certifier que l'encre de leurs publications est exempte de produits chimiques toxiques.

Dans le domaine de l'imprimerie, les choses évoluent très lentement. En attendant de trouver des journaux entièrement green, il vaut mieux éviter de faire des pots de semis en papier journal, car l'humidité du substrat va faire passer les substances toxiques des encres dans le terreau. Les jeunes plants vont absorber et stocker ces produits toxiques dans leur cellules.

C'est pour cette raison que j'ai opté pour une autre solution : le papier kraft. C'est un matériau fabriqué à partir de bois de résineux. Si le papier est de couleur brune, c'est qu'il n'est pas blanchi au chlore. Son procédé de fabrication est respectueux de l'environnement. Il est biodégradable et ne pollue pas car il ne subit, en principe, aucun traitement chimique. Il est très résistant et son recyclage n'exige que peu de ressources. Le kraft est considéré comme un bio-matériau.

Fabriquer ses pots de semis ou de rempotage en papier kraft se fait de la même manière qu'avec du papier journal. J'ai recyclé du papier kraft qui a servi d'emballage cadeau pour Noël, car tant qu'à faire, autant être écolo jusqu'au bout. Vous pouvez aussi utiliser vos restes d'emballages cadeau en papier kraft non imprimé, ou acheter un rouleau neuf qui, la plupart du temps, ne coûte pas grand chose.

Pots de semis écologiques en papier kraft

 

tutoriel pour éaliser des pots de semis en papier

Fournitures


  • du papier kraft non blanchi et non imprimé
  • un verre ou un récipient cylindrique type flacon de cosmétique ou petit bocal (plus facile à trouver qu'un flacon carré comme le mien !)
  • une paire de ciseau
  • une règle graduée
  • un crayon de bois
  • une éponge imbibée d'un peu d'eau

Instructions 

Comment faire des pots de semis écologiques

Découpez des bandes dans le papier kraft d'une largeur de 15 cm. La longueur va dépendre du diamètre du verre ou du flacon que vous utiliserez, elle doit vous permettre d'en faire à minima deux fois le tour.

tutoriel pour faire des pots biodégradables pour les semis

Pliez un des bords de la bande sur 2 cm (faites d'abord un trait à la règle et repliez le papier dessus). Marquez bien la pliure avec l'ongle.

idée de pots à faire soi-même pour semer des graines

Ouvrez la pliure. Posez le verre ou le flacon sur le papier. Le bas du récipient doit se trouver entre 8 et 9 cm en mesurant à partir de la pliure.

comment faire des pots en papier pour les semis

Enroulez le verre ou le flacon dans le papier kraft. Repliez le dessous comme vous le feriez pour un emballage cadeau.

pots pour les semis DIY

Humidifiez le dessous avec l'éponge (ça permet au papier de mieux garder la forme une fois sec). Retournez le verre ou le flacon avec le dessous contre le plan de travail et appuyer pour marquer les plis du papier.

Pots pour les semis handmade

Sortez le verre ou le flacon du pot et repliez le bord supérieur vers l'intérieur du pot, le long de la pliure (d'où l'intérêt de bien la marquer avec l'ongle pour faciliter le pliage à ce stade).

Voilà, c'est facile, rapide, économique et écologique. Ces petits pots en papier kraft sont maintenant prêts à être remplis de terreau et à accueillir les graines qui vont donner, chez moi, de bons légumes bio dans quelques mois, si tout va bien.

Les jeunes plants qui n'ont pas besoin d'être rempotés (salades, épinards, betteraves, herbes aromatiques, haricots, fleurs...) peuvent être mis en terre directement avec leur pot en papier kraft qui va se décomposer lentement en apportant des éléments organiques au sol.



Comptage des oiseaux des jardins 2018 avec la LPO

Comme chaque année depuis six ans, la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) organise les 27 et 28 janvier prochains, un week-end de comptage des oiseaux des jardins. Toutefois, il n'est pas absolument nécessaire de posséder un jardin pour participer à cet évènement. Vous pouvez également compter les oiseaux au pied de votre immeuble ou dans un parc de votre ville.

protéger les oiseaux des jardins LPO

Comment s'effectue le comptage ?


Vous choisissez le jour qui vous convient, soit le samedi 27 ou le dimanche 28 janvier 2018. Le comptage des oiseaux doit être effectué pendant 1 heure (celle de votre choix). Notez vos observations dans un carnet puis, connectez-vous sur le site oiseaux des jardins (vous devrez créer un compte au préalable) pour transmettre vos observations.

La LPO a besoin de vos données pour effectuer diverses statistiques. Certaines populations d'oiseaux sont en voie de disparition. En réalisant ce comptage vous aidez la LPO dans son travail de protection des oiseaux. C'est aussi une activité nature qui plaira beaucoup aux enfants, ils apprendront à identifier les différentes espèces ou taxons, pour parler le langage des spécialistes.

Et, si vous vous découvrez une véritable passion pour l'ornithologie, vous pouvez transmettre vos observations à la LPO toute l'année en créant des comptes sur les sites web des régions où vous réalisez vos observations. Vous deviendrez alors Biodiv'acteur, c'est chouette non ?

Voici un fichier pour vous aider à identifier la plupart des oiseaux des jardins : Fiches oiseaux des jardins.


Crédit photo : pexels.com


recette de pizza végétarienne

Des légumes de saison, des oignons caramélisés au vinaigre balsamique, une sauce crémeuse parfumée à l'ail rôti et de la meule de Savoie douce et bien fondante sont les principaux ingrédients de cette délicieuse pizza bio sans viande à la pâte levée, épaisse et moelleuse, dans laquelle j'ai ajouté des graines.

recette de pizza végétarienne aux brocolis

Cette recette de pizza bianca aux brocolis et à la crème d'ail rôti fait partie des pizzas blanches, c'est à dire sans sauce tomate. La pizza bianca fut le premier type de pizza préparé en Italie avant l'introduction des tomates en Europe. Car, comme vous le savez probablement, la tomate est originaire d'Amérique du Sud.


La recette de cette pizza bianca bio est un peu longue à réaliser mais elle en vaut la peine. On peut s'organiser en préparant une partie de la recette la veille, ou la préparer lorsqu'on a du temps libre pour cuisiner.

Pizza bianca bio aux brocolis et à la crème d'ail rôti

 

Préparation : 45 minutes    Cuisson : 1 heure au total   Portions : 1 grande pizza rectangulaire ou 2 rondes

 

Ingrédients

Pour la pâte à pizza

  • 500 g de farine T80
  • 2 cuillères à soupe de mélange de graines pour le pain
  • 1 cuillère à soupe de levure de boulanger sèche
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive vierge
  • 1 cuillère à café de sucre complet
  • 400 ml d'eau tiède

Pour la crème d'ail rôti et la garniture

  • 1 tête d'ail
  • 1 brocoli 
  • 1 oignon jaune  
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique 
  • 250 ml de crème d'amande 
  • 4 cuillères à soupe d'huile d'olive + 1 filet pour la cuisson 
  • 1 cuillère à soupe de farine T80 
  • sel gris, poivre du moulin 
  • 1 à 2 pincée de muscade 
  • 100 g de meule de Savoie non râpée

 

Matériel

  • 1 plaque à pâtisserie rectangulaire + 1 feuille de papier de cuisson ou 2 moules à pizzas ronds
  • 1 petit plat allant au four 
  • 1 poêle à fond épais 
  • 1 grande casserole
  • 1 robot pâtissier ou un grand saladier 
  • 1 petite casserole
  • un grand saladier pour faire lever la pâte

Instructions

Pour la garniture

Epluchez l'oignon et émincez-le en fines lamelles.
Faites chauffer la poêle, versez un filet d'huile d'olive et faites-y revenir l'oignon jusqu'à ce qu'il soit bien doré.
Versez le vinaigre balsamique et laissez les oignons caraméliser doucement, puis transférez-les dans un petit récipient et réservez.
Lavez le brocoli à l'eau froide vinaigrée et détachez les fleurettes.
Faites chauffer de l'eau salée dans la grande casserole jusqu'à l'ébullition et plongez-y les fleurettes de brocoli.
Laissez le brocoli cuire jusqu'à ce qu'il soit tendre mais pas trop longtemps pour ne pas le déliter.
Egouttez le brocoli et réservez.

Pour la crème d'ail rôti

Préchauffez le four à 200°C.
Coupez le dessus de la tête d'ail (voir photo dans la recette de la soupe à l'ail d'Arleux)
Déposez la tête d'ail coupée et la calotte dans le plat, arrosez avec un filet d'huile d'olive, salez, poivrez et enfournez.
Laissez l'ail cuire environ 25 à 30 minutes jusqu'à ce qu'il soit bien tendre.
Sortez le plat du four et laissez l'ail tiédir.
Lorsque l'ail est assez tiède, retirez les gousses de leur enveloppe.
Ecrasez l'ail rôti avec une fourchette.
Faites chauffer les 4 cuillères d'huile d'olive dans la grande casserole.
Ajoutez la farine en dehors du feu, mélangez avec le fouet et laissez cuire quelques minutes pour former un roux blanc.
Versez la crème d'amande et la purée d'ail rôti et fouettez la préparation pour bien mélanger les ingrédients.
Salez, poivrez et ajoutez la muscade.
Mélangez la sauce et laissez-la cuire pour former une crème épaisse comme une béchamel.

Pour la pâte à pizza

Faites chauffez l'eau dans la petite casserole jusqu'à ce qu'elle soit tiède.
Versez les ingrédients secs de la liste dans le bol du robot ou le saladier et commencez à mélanger. Ajoutez l'huile d'olive, puis l'eau tiède et pétrissez la pâte jusqu'à ce qu'elle forme une boule homogène.
Sortez la pâte du bol du robot et placez-la dans le saladier.
Recouvrez-le avec un torchon de cuisine propre et laissez la pâte lever et doubler de volume dans un endroit chaud.

Montage

Lorsque la pâte a suffisamment levé, préchauffez le four à 215°C.
Posez la feuille de papier de cuisson sur la plaque à pâtisserie (si vous réalisez une grande pizza).
Farinez légèrement la feuille et étalez la pâte sur la plaque (ou formez deux cercles de pâte si vous réalisez deux pizzas rondes).
Etalez la crème à l'ail sur l'ensemble de la pâte en gardant le bord libre sur environ 2 cm (vous pouvez légèrement réchauffer la sauce au besoin).
Posez les fleurettes de brocoli sur la sauce et ajoutez les oignons caramélisés par dessus.
Râpez la meule de Savoie et parsemez-la sur l'ensemble de la pizza.
Enfournez et laissez la pizza cuire environ 20 minutes ou jusqu'à ce que la meule doit bien fondue.
Servez chaud.


Si vous aimez les pizzas blanches, voici une autre recette à découvrir :



recette de tisane de thym frais, miel et citron

Le thym commun, thymus vulgaris en latin, fait partie des plantes aromatiques à l'arôme puissant. Il pousse à l'état sauvage notamment dans le sud de la France. Dans la Grèce antique, le thym était le symbole du courage. C'est une plante qui attire les insectes pollinisateurs, on en fait d'ailleurs un miel délicieux.

On cultive le thym pour son usage culinaire, ainsi que pour la production d'huiles essentielles. Il possède également de nombreuses vertus médicinales, c'est un excellent antiviral, un antibactérien, un antiseptique, un fortifiant et un stimulant. Il facilite également les sécrétions de mucus.

Attention, l'huile essentielle de thym qui est très concentrée est un stimulant utérin, évitez d'en utiliser pendant la grossesse.

Que ce soit en cuisine ou pour un usage thérapeutique, le thym s'utilise frais ou séché. La tisane de thym aide à lutter contre les états grippaux, les rhumes, la toux et certaines affections respiratoires et troubles digestifs. Le thym entre d'ailleurs dans la composition de certains sirops contre la toux.

recette de tisane antivirale au thym

Il n'est pas nécessaire de posséder un jardin pour avoir un pied de thym chez soi. Il pousse aussi en pot sur un balcon ou sur le rebord d'une fenêtre. Le thym commun frais possède une puissante odeur caractéristique. Certaines personnes n'aiment pas le goût de la tisane de thym, mais avec du miel et du citron, sa saveur sera plus agréable. Et puis, il faut se dire que c'est une synergie naturelle très efficace pour lutter contre les infections hivernales.

tisane de thym anti grippe, anti toux, cultiver du thym

Il existe environ 350 variétés de thym dans le monde avec des fragrances et des feuillages différents. Toutes ont des propriétés antivirales, antiseptiques et assainissantes à des degrés divers. Même si c'est en été que le thym possède le plus d'arômes, on devrait boire de la tisane de thym toute l'année pour renforcer notre système immunitaire. Enfin, l'essence de thym possède une forte proportion d'antioxydants, mais je pense qu'il faut en consommer une grande quantité pour profiter de leurs effets.

Tisane bio au thym frais 


Préparation : 5 minutes    Infusion : 10 à 12 minutes   Portions : 1 mug

Ingrédients

  • 5 à 6 tiges de thym frais (un petit bouquet)
  • 1 mug d'eau minérale
  • 1 cuillère à café de miel
  • le jus d'un demi citron

Matériel

  • 1 petite casserole
  • 1 assiette 
  • 1 mug, tasse ou tisanière

Instructions


Lavez les tiges de thym frais à l'eau froide.
Faites chauffer l'eau dans la casserole jusqu'au point d'ébullition puis éteignez le feu.
Jetez les tiges de thym dans la casserole et recouvrez-la avec l'assiette.
Laissez infuser 10 à 12 minutes sous couvert.
Filtrez la tisane dans le mug, ajoutez le miel et le jus de citron.
Buvez chaud.

Note 


La tisane de thym peut aussi se boire froide notamment en été. On peut utiliser la tisane de thym tiède pour faire des gargarismes contre les maux de gorges.